découvrez notre partenaire, un des leaders du crédit en outre mer
cliquez ici

Crédit outre-mer : bon à savoir

En tout temps et en tous lieux, il est possible de concrétiser des projets. Parfois des gens renoncent à établir des projets même les plus simples, faute d’argent. Souscrire un crédit permet pourtant d’atteindre des objectifs et d’améliorer la qualité de vie d’une personne ou de sa famille.

Ainsi, le crédit outre-mer notamment facilite la réalisation de projets en dehors de la métropole. Dans les DOM-TOM français (Guyane, Guadeloupe, Martinique, La Réunion), il est tout à fait possible aussi d’investir et d’améliorer le quotidien.

Définition du crédit

Un crédit, c’est le contrat qu’un particulier (ou une entreprise) souscrit avec une banque ou un organisme financier, ce dernier lui permettant alors de disposer rapidement d’une somme d’argent importante. L’argent ainsi obtenu peut servir à acheter un bien matériel ou à payer un service déterminé, selon les besoins de l’emprunteur. L’argent sera remboursé moyennant un taux d’intérêt exprimé en pourcentage du capital emprunté (TAEG ou Taux annuel effectif global).

On doit par ailleurs distinguer le crédit immobilier du crédit à la consommation.

Le crédit immobilier sert à acheter ou à construire une maison, ou un logement. L’achat de terrain en fait partie aussi. Le crédit à la consommation concerne tous les autres projets du genre achat de produits alimentaires, vestimentaires, voiture, moto, équipements électroménagers (télévision, mixer, cocotte-minute…), aménagements du domicile (peinture, décoration, etc.).

Le crédit à la consommation se décline en crédit personnel, crédit renouvelable et crédit affecté. Le montant qui peut être emprunté va jusqu’à 75 000 euros, remboursable sur une durée de 5 ans maximum.

Fonctionnement du crédit

Souscrire un crédit est donc intéressant lorsque le ménage n’a pas la possibilité ni l’opportunité d’effectuer une épargne régulière. Avant de fournir l’argent, la banque peut exiger une assurance, ou inclure des frais de dossiers. Selon les organismes de prêt, certains coûts sont facultatifs. Il appartient parfois à l’emprunteur de négocier ou de comparer les propositions des banques.

Par exemple, un emprunteur souscrit un prêt personnel entre 5 000 euros sur 24 mois, au taux annuel effectif global (TAEG) fixe de 3,49% ; le remboursement sera de 215,88 euros pendant 24 mensualités, soit un total dû de 5 181,12 euros. Les 181,12 euros sont les intérêts, en sus du capital de 5 000 euros. Cet exemple ne comprend pas d’assurance ni de frais de dossiers.

La durée du crédit

Quand il s’agit d’un crédit immobilier, la durée de remboursement en France peut varier entre 5 ans à 30 ans. Le crédit à la consommation ne peut excéder 5 années de remboursement, ce qui le rend encore plus attractif pour concrétiser des projets de vie simple, et appréciable.

Il est bon de préciser que s’agissant du crédit outre-mer, il est préférable de se tourner vers le crédit à la consommation. Les conditions d’octroi sont d’abord moins contraignantes que pour un crédit immobilier. De plus, eu égard aux travaux en général nécessaires outre-mer, ou les biens de consommation utiles sur place, et enfin, tenant compte des revenus des ménages, un crédit à la consommation se révèle beaucoup plus rentable, facile à souscrire et à rembourser.

Les différents types de projets que peut financer le crédit

Lorsque l’on vit outre-mer, il est souvent nécessaire de procéder à des rénovations de l’habitation, eu égard au climat tropical. Ainsi, avec le crédit à la consommation, de gros travaux de rénovation ou de réhabilitation peuvent être réalisés.

Réparer une toiture, installer une piscine ou une véranda, embellir le jardin, ou bien acheter un équipement électroménager, ou encore du matériel informatique, ces dépenses utiles sont couvertes par le crédit. Il s’agit le plus souvent d’achat ou d’aménagement devant s’effectuer dans un bref délai, d’où le choix de l’emprunt ou du crédit. C’est le cas d’une personne qui a besoin d’une voiture pour se rendre à son travail : avec le crédit outre-mer, cet achat se fait de manière simple, et le remboursement mensuel n’empiète guère- sinon très peu- sur le budget familial.

Les organismes de crédit outre-mer

En général, les organismes de crédit outre-mer sont des filiales de banques ou d’établissements de crédit existant déjà en métropole, ce qui est normal. On peut citer entre autres, Crédit Moderne, filial de PARIBAS, accessible à l’adresse www.credit-moderne.com, et spécialisé notamment dans le crédit à la consommation dans les DOM-TOM.

Depuis l’achat d’une voiture ou d’un bateau à la rénovation de la maison en passant par l’installation d’une véranda, pergola, piscine ou l’achat d’un ordinateur, l’organisme fournit la somme nécessaire à des conditions tout à fait adaptées aux budgets des familles outre-mer.

Souscrire un crédit outre-mer

Comme pour tout crédit, un crédit outre-mer mérite une bonne réflexion de la part de l’emprunteur. Il convient en effet d’établir au préalable le budget dont on a besoin pour réaliser son projet. Ensuite lorsque ce montant est fixé, surfer sur le Net permet de comparer les offres des différents organismes de crédit : utiliser un comparateur permet de trouver l’offre la plus rentable (taux d’intérêt, durée de remboursement, etc.).

Enfin, utiliser un simulateur est aussi une démarche judicieuse : grâce à cet outil en ligne, l’emprunteur peut visualiser rapidement combien de temps va durer le remboursement de son crédit, à quel taux, ainsi que le montant mensuel à payer durant ce délai. En d’autres termes, mener un projet est simple, dès que l’on dispose du financement nécessaire. Toutefois, il faut adopter la bonne démarche et tenir compte des meilleures conditions avant de souscrire cet emprunt.